22 novembre 2011

Georges Fenech, dragueur d'émotion

Hier soir, sur le plateau de “Mots Croisés”, très moche exemple de la politique de l’émotion. Sur le sujet trop (?) brûlant de la mort de la “petite Agnès”, un plateau plutôt haut de gamme était réuni pour débattre de potentielles défaillances du système judiciaire. Elisabeth Guigou, Rachida Dati, Matthieu Bonduelle (juge d’instruction et Secrétaire Général du Syndicat de la magistrature), Pierre Lamothe (psychiatre spécialisé dans la criminologie et Chef du service médico-psychologique régional de Lyon), et Georges Fenech, ancien... [Lire la suite]