10 février 2012

"je ne vois pas comment un centriste peut voter pour Nicolas Sarkozy"

Suite au dernier épisode en date de la dérive droitière de Nicolas Sarkozy*, Philippe Douste-Blazy, cofondateur de l'UMP dénonce ce "tournant majeur dans la campagne". Pour Douste-Blazy, "Nicolas Sarkozy a décidé d'être à droite toute, de représenter cette droite pure et dure, cette droite réactionnaire". Dans un entretien à France2, ce vendredi 10 Février, il déclare ainsi "Avec un positionnement comme celui-là, je ne vois pas comment un centriste, un humaniste, un démocrate social peut voter pour Nicolas Sarkozy. C'est aux... [Lire la suite]