04 décembre 2011

Patrick Besson xénophobe ordinaire

Si tristement ordinaire, Patrick Besson. Il est une grosse caisse, au son grave d'un chauvinisme indécrottabe. Comment s'étonner qu'il résonne comme un tambour quand les médias se font les relais de la xénophobie ambiante depuis le lancement officieux de la campagne présidentielle ? Tout le monde semble parti à la chasse à la Marine et à ses électeurs charmés par le binaire effrayant de ses slogans. De dérapages en obsession Guéant dégoupille et veut virer tout ce qui ressemblerait de près ou de loin à un étranger, un œil sur les... [Lire la suite]
  1