10 février 2012

"je ne vois pas comment un centriste peut voter pour Nicolas Sarkozy"

Suite au dernier épisode en date de la dérive droitière de Nicolas Sarkozy*, Philippe Douste-Blazy, cofondateur de l'UMP dénonce ce "tournant majeur dans la campagne". Pour Douste-Blazy, "Nicolas Sarkozy a décidé d'être à droite toute, de représenter cette droite pure et dure, cette droite réactionnaire". Dans un entretien à France2, ce vendredi 10 Février, il déclare ainsi "Avec un positionnement comme celui-là, je ne vois pas comment un centriste, un humaniste, un démocrate social peut voter pour Nicolas Sarkozy. C'est aux... [Lire la suite]
06 février 2012

100 000 à 200 000 foyers

C’est le nombre de foyers qui seront soumis à l’impôt sur le revenu en 2012, alors qu’ils ne l’étaient pas en 2011. Malgré tous les grands dieux jurés par le gouvernement qu’il n’y aurait aucune hausse d’impôts consécutives aux différents plans de rigueur, 2012, année hystérique, verra une hausse généralisée de l’impôt sur le revenu. En effet, en ayant décidé la désindexation du barême de l’impôt sur le revenu par rapport à l’inflation, lors du plan de rigueur de novembre 2011, pour les exercices 2012 et 2013, le gouvernement... [Lire la suite]
03 février 2012

B comme bling-bling

B comme Bling-Bling Et l’on poursuit l’alphabet des cinq années Sarkozy, par ce terme qui trouve ses origines dans le mouvement hip-hop des années ’80 aux Etats-Unis. Tombé en désuétude dans les années ’90, le tout nouveau président a rapidement remis l’expression au goût du jour, après son élection de Mai 2007. À son corps défendant selon toute vraisemblance, mais il dut admettre l’avoir bien cherché. Tout commença par la soirée très oligarque russe, au Fouquet’s, le soir de sa victoire. Entouré des mondains et vedettes de droite... [Lire la suite]
Posté par Mathias Lahire G à 09:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 janvier 2012

"des valeurs sociales plus nobles que le simple profit monétaire"

"L'ampleur du rétablissement* dépendra de l'intensité avec laquelle nous ferons valoir des valeurs plus nobles que le simple profit monétaire". Ainsi parlait Franklin D. Roosevelt le 4 Mars 1933 lors de son discours d'investiture après sa première victoire à l'élection présidentielle des Etats-Unis. Tout au long de ce discours, en pleine crise mondiale, l'acuité des mots du nouveau président américain résonne jusqu'à l'actualité de notre crise actuelle. Au sujet des pratiques des agents de change (facilement assimilable aujourd'hui... [Lire la suite]
05 janvier 2012

"Sarkozy a légitimé les propositions du FN"

Dans un entretien accordé aux Inrockuptibles cette semaine, Jean-Marie Le Pen déclare ceci : "C'est évident qu'il a légitimé nos propositions. (...) Lorsque, dans son discours de Grenoble, en 2010, il fait le lien entre immigration et délinquance, il nous soulage des accusations qui étaient portées contre nous". Et qui dit merci au Président pour son aide sans égal dans son entreprise de dédiabolisation du FN ? C'est Marine, la fille de son père, dont le parti n'a jamais connu autant d'adhérents (seuil de 50000 atteint) et... [Lire la suite]
Posté par Mathias Lahire G à 17:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 décembre 2011

"Si on perd le triple A, je suis mort"

Cette phrase lâchée en privé par Sarkozy après la nouvelle menace de S&P, montre bien l'obsession actuelle du Président-candidat, qui lui fait dire oui à tout ce que peut demander Angela Merkel. L'objectif n'est pas que la sortie de crise. Qui a soufflé "vivement qu'on le perde ?"   source : Lemonde.fr  
29 novembre 2011

L'exécutif en pleine lepénite aiguë ! (épisode 1)

Oyez ! Oyez, bonnes gens ! Écoutez voire la rengaine. Trop d'étrangers en situation régulière ; les étudiants étrangers restent trop longtemps ; les demandeurs d'asile abusent ; les immigrés sont des fraudeurs... En première ligne, Guéant s'épanouit dans son coming-out extrême-droitier. On n’arrête plus Guéant. En réaction à une deuxième fusillade à la Kalachnikov en 24 heures à Marseille, le Ministre de l’Intérieur déclare sans rire que "le climat de sécurité s'améliore" dans la ville ; et de faire la diversion qui devient une... [Lire la suite]
22 novembre 2011

Qui a dit ?

Qui a dit qu'il ne fallait pas recruter dans l'Education Nationale ? (source : L'Express.fr)